Hypertension artérielle

La pression artérielle augmente lorsque la puissance de pompe du cœur augmente ou lorsque les vaisseaux sanguins se compriment.
L’hypertension artérielle est une maladie du système cardiovasculaire. L’hypertension artérielle est très répandue, particulièrement dans les pays industrialisés.
Le risque d’hypertension augmente avec l’âge. Toutefois, les personnes jeunes peuvent aussi être atteintes d’hypertension. Cette maladie peut également être causée par les hormones adrénaline et noradrénaline ou résulter d’une maladie des reins ou de la prise de certains médicaments.
Cependant, dans 95 % des cas, aucune cause organique sous-jacente n’est retrouvée. L’inactivité physique, l’obésité, la consommation excessive d’alcool ou de sel ainsi que le stress sont les causes les plus fréquentes d’hypertension artérielle.
Au début, l’hypertension ne provoque pas de symptômes. Plus de la moitié des personnes atteintes ne remarquent même pas qu’elles ont de l’hypertension, ce qui est dangereux car une pression artérielle constamment élevée augmente le risque d’endommagement d’organes vitaux comme le cœur, le cerveau, les reins et les yeux. L’infarctus du myocarde, l’insuffisance cardiaque, l’accident vasculaire cérébral, l’insuffisance rénale et la perte de vision sont quelques-unes des complications possibles.

L’OMS distingue trois niveaux d’hypertension :

 
 Niveau 1 
 Hypertension légère

 

pression artérielle systolique de 140 –159 mm Hg
et / ou
pression artérielle diastolique de 90 – 99 mm Hg 

 
 Niveau 2 
 Hypertension modérée-sévère

 

pression artérielle systolique de 160 – 179 mm Hg
et / ou
pression artérielle diastolique de 100 – 109 mm Hg

 
 Niveau 3 
 Hypertension sévère

 

pression artérielle systolique de 180 mm Hg ou plus
et / ou
pression artérielle diastolique de 110 mm Hg ou plus

D’après l’OMS, l’hypotension correspond à une pression artérielle inférieure à 100/70 mm Hg.