Médicaments utilisés pour traiter l’hypotension

Plusieurs groupes de substances actives sont capables d’augmenter légèrement la pression artérielle, de soulager les symptômes de l’hypotension et de prévenir les étourdissements. Toutefois, tous les traitements médicamenteux peuvent avoir des effets indésirables (tels qu’hypertension, par ex.). Pour cette raison, vous devriez en premier lieu essayer de soulager vos symptômes liés à l’hypotension en adoptant des mesures non médicamenteuses.

Médicaments sympathomimétiques
Les médicaments de ce groupe sont les plus souvent utilisés pour traiter l’hypotension. Similairement aux messagers chimiques adrénaline et noradrénaline présents dans notre organisme, ces médicaments augmentent le retour veineux vers le cœur et stimulent les battements cardiaques.
Parmi leurs effets indésirables figurent entre autres la tachycardie, les troubles du rythme cardiaque et troubles de la vidange vésicale. Les médicaments sympathomimétiques ne doivent pas être utilisés en cas de cardiopathie coronaire, de glaucome, d’hypertrophie de la prostate et d’hypothyroïdie ; ils sont également contre-indiqués lors du premier trimestre de grossesse et chez les sportifs professionnels (test de dopage positif).
Ce groupe de médicament inclut l’étiléfrine, le métilsulfate d’amézinium, la midodrine, la norfénéfrine, la pholédrine et l’oxilofrine.

Fludrocortisone
La fludrocortisone est une hormone de synthèse du cortex surrénal (minéralocorticoïde). Dans les reins, elle prévient l’excrétion de sodium et d’eau, entraînant ainsi une augmentation du volume sanguin et donc de la pression artérielle. La fludrocortisone est principalement utilisée chez les patients qui ont des problèmes circulatoires lorsqu’ils passent à la position debout et elle n’entraîne pas d’augmentation du pouls à titre de compensation (hypotension orthostatique asympathicotonique).

Dihydroergotamine
La dihydroergotamine est un vasoconstricteur, qui entraîne une contraction des grandes veines. Cette action améliore le retour veineux vers le cœur et prévient les troubles circulatoires lors du passage à la position debout. Pour cette raison, la dihydroergotamine est principalement utilisée en cas d’hypotension orthostatique sympathicotonique, le trouble circulatoire le plus fréquent conduisant à des chutes d’origine circulatoire (syncopes).

Erythropoïétine
L’érythropoïétine (époétine alfa ou époétine bêta) est une hormone qui stimule la maturation des globules rouges (érythrocytes) dans la moelle osseuse. Les érythrocytes assurent le transport de l’oxygène dans le sang. Chez les patients souffrant d’hypotension orthostatique sévère qui ne répondent pas aux autres médicaments, l’érythropoïétine peut atténuer les symptômes.

Qu’est-ce que l’hypotension?